Philippines

PH flag

  • Capitale : Manila
  • Monnaie : Peso Philippin (PHP)
  • Population : 109 180 815 habitants
  • Superficie : 300 400 km²
  • Langue : Tagalog, Anglais, différents dialectes sont utilisés selon les îles (ex sur l’île de Cebu : Bisaya)
  • Activités économique : Agriculture (Tabac, cocotier, ananas, banane, riz, maïs, chanvre de Manille, canne à sucre, café, bois tropicaux), Métiers de services (centre d’appel), industries, mines (or, nickel, cuivre, chromite, argent, charbon, gypse, soufre, argile, calcaire, marbre, silice, phosphate), énergies, tourisme

   Les Philippines est un pays d’Asie du Sud-Est constitué d’un archipel de 7 641 îles dont onze totalisent plus de 90% des terres et dont un peu plus de 2 000 seulement sont habitées, alors qu’environ 2 400 îles n’ont même pas reçu de nom.

   On distingue trois zones géographiques : Luçon, Visayas et Mindanao. Luçon est l’île la plus vaste et la plus septentrionale, et qui abrite sa capitale, Manille, et la plus grande ville du pays, Quezon City. Au centre, le groupe dense des Visayas comprend les îles de Negros, Cebu, Bohol, Panay, Masbate, Samar et Leyte. Au sud, Mindanao est la deuxième île par sa superficie ; ses principales villes sont Davao, Marawi, Zamboanga et Cagayán de Oro. Au sud-ouest de Mindanao se trouvent les îles de Sulu, telles que Basilan, Jolo et Tawi-Tawi, proches de Bornéo. Enfin, à l’ouest des Visayas, s’étend l’archipel de Palawan, qui compte à lui seul plus de 1 700 îles. Luçon, l’île la plus proche du continent asiatique, se situe à 650 kilomètres au sud-est des côtes chinoises.

HISTOIRE

   C’est l’un des deux seuls pays à dominante catholique en Asie et l’un des plus occidentalisés. L’Espagne et les États-Unis, qui ont tous deux colonisé le pays, ont chacun eu une grande influence sur la culture philippine qui est un mélange unique d’Orient et d’Occident.

   Intégrées aux routes commerciales asiatiques dès l’an 1000 au moins, les Philippines tombent sous influence chinoise au XIIe siècle, puis sous la domination de différents royaumes d’Indonésie, époque à laquelle (14e siècle) l’Islam apparaît dans cette région jusqu’alors animiste et bouddhiste.

   Découvertes le 16 mars 1521 par Ferdinand Magellan, un explorateur portugais voyageant pour la couronne espagnole, l’archipel est baptisées Philippines en 1543, en l’honneur de « l’infant » d’Espagne, futur Philippe IV. Il reste sous tutelle espagnole jusqu’au 10 décembre 1896, quand l’Espagne le cède aux États-Unis contre 20 millions de dollars.

    Le pays obtient son indépendance en 1946, comme promis par les États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. Une expression bien connue des Philippins décrit ces périodes coloniales ainsi : « 400 ans au couvent, 50 à Hollywood ».

   Sous l’influence des ordres religieux espagnols puis du monde américain, les Philippines ont développé une culture unique en Asie du sud-est, tout en conservant de nombreux rites et traditions propres à leur culture.

   J’ai séjourné un mois environ aux Philippines et principalement sur l’île de Cébu où l’on parle le bisaya ou cebuano. Ce qui m’a frappé içi c’est clairement le mix de culture, j’ai l’impression d’être en amérique latine. En effet, le bisaya comporte de nombreux mots d’espagnols (guapa, agua, l’ensemble des nombres : un, dos, tres, quatro etc…), la nourriture, la population et même la religion (majorité catholique). Toutefois on ressent l’influence américaine aussi, la plupart des philippins parlent un parfait anglais.  Enfin, s’agissant d’un pays en Asie du Sud Est, la culture asiatique est également représenté. Ce pays se compose d’un brassage de culture et ça se ressent clairement !

Cébu City

   Cébu city est la plus grande ville de l’île, après Manille c’est d’ailleurs la plus grande ville des Philippines avec 2,5 millions d’habitants.

  La principal attraction de la ville sont les centres commerciaux comme le « Ayala mall ». En effet, il fait tellement chaud que les locaux aiment passer leur temps dans les malls avec l’air conditionné. Le « SM seaside city » est également un mall réputé, la taille des centres commerciaux est impressionante, typiquement le genre de mall à l’américaine où l’on s’y perd tellement c’est gigantesque.

   Un autre endroit central de la ville est « IT Park » où l’on retrouve beaucoup d’entreprises implantés dans cette zone, c’est le quartier « business » de Cébu. Le soir on peut aller mangé au « Sugbo Mercado » qui propose de nombreux stands de nourriture, un incontournable de la ville.

   Sur les hauteurs de la ville, on peut visiter « the temple of Leah », un temple construit en 2012. Ce fût construit par Teodorico Soriano Adarna pour sa femme Leah Villa Albibo-Adarna, un pur geste d’amour. D’ici, on peut profiter d’un beau panorama de la ville de Cébu.

received_674251896331156

   Non loin du temple, se trouve le restaurant « La vie in the sky », un restaurant gastro français très réputé ici et qui offre également une magnifique vue. Et à quelques centaines de mètres du restaurant se trouve « tops lookout » qui est encore un autre point de vue pour contempler la ville.

   Et si l’on continue encore un peu plus loin en voiture (ou même scooter), on peut accéder au « Sirao Flower Garden » ou « Little Amsterdam ». C’est un jardin où l’on retrouve particulièrement des tulipes mais aussi toutes varités de plantes. Un belle endroit pour faire des photos souvenirs.

En ce qui concerne la nourriture, c’est principalement des barbecues et on peut bien évidemment goûter au fameux « lechon » une spécialité espagnole.

A ne surtout pas manquer aux Philippines se sont les bus locaux que l’on nomme « Jeepneys ». C’est le moyen de transport le plus utilisé par les locaux car très économique, oubliez la climatisation et le confort mais vivez une véritable expérience auprès de la population.

jeepney

Quelques mots en bisaya :

Como sta : How are you ?

Ma aio raco : I’m good

Y kao : And you ?

Salamate : Thank you

Pasayloa ko : I’m sorry

Lami ka aio : It’s delicious

Kaio : very

Guapa ka aio ka : You’re really handsome

Pali hog : Please

Kouia : Brother (older)

Até : Sister (older)

Daï : Younger sister

Dong : Younger brother

Ma aio : Good

O O : Yes

Diile : No

Kama i : Sugar

Ma aio gabi i : Good evening

Ma aio bountag : Good morning

Ma aio udto : Good lunch

L’ile de Cébu ne s’arrête bien évidemment pas à Cébu city et regorge d’endroits à visiter.

Kawasan Falls

   Les cascades de Kawasan sont les plus populaires de l’île de Cébu et localisé à Barangay Matutinao,Badian sur la côte sud ouest de l’île. Kawasan a deux principales cascades où l’on peut plonger et nager. La principale activité est le canyoning dans un décor de jungle,rivières et cascades.

Moalboal

   Non loin des Kawasan falls, se trouve Moalboal un petit coin de paradis où l’on peut profiter de jolies plages.

   La principale attraction içi c’est le snorkeling et le « sardines bowl ». En effet on peut nager au travers des coraux, poissons tropicaux, tortues de mer, serpents et toutes sortes de vie sous marine (j’ai rarement vu autant de vie sous marine qu’aux Philippines d’ailleurs, apart à Hawaï…), un régal !

   Mais la cerise sur le gâteau c’est le »sardines bowl » !!! Phénomène unique au monde, c’est un endroit où des millions de sardines sont regroupées et on peut carrément nager dedans, une expérience vraiment unique et à faire une fois dans sa vie. La particularité ici est que les sardines restent à ce même endroit depuis déjà plusieurs années alors que ce phénomène est normalement temporaire et dépend des saisons.

   En plus, il est très facile d’aller nager dans le « sardines bowl », il suffit juste de louer des palmes,masques et tuba, nager 20m et vous voilà en plein milieu de millions de sardines. Bien entendu, c’est le business de la ville donc nombreux sont les locaux qui vont vous vendre des excursions mais c’est une arnaque. Il suffit juste de se rendre sur la plage de « Panagsama », vous verrez un ponton jaune, elles sont tout simplement là, à quelques mètres du bord.

   A 10min de Panagsama se trouve « white beach », une plage pour profiter du soleil et se détendre. Personnellement, je prèfère de loin « Lambug Beach » qui est certes un plus de loin de Moalboal et donc nécessite un véhicule ou de prendre le bus, mais le spectacle est au rendez vous, cette plage est vraiment magnifique et on peut louer des bungalows pour passer la nuit.

Osmena Peak

   Osmena Peak est le point culminant de l’île de Cébu et offre une belle vue à 1000m au dessus de la mer.

   L’accès se fait par voiture et ensuite à pied via un sentier. Ce n’est clairement pas une randonnée, juste une marche de 10min et on est au sommet.

Oslob

   Oslob est l’endroit préféré des touristes qui se rendent aux Philippines pour nager avec les requins baleines.

  C’est un spot mondialement connu car rare et de plus aux Philippines l’activité est possible à moindre coût. Cependant j’ai fait le choix de ne pas participer à cette activité. Pour la simple raison que c’est très néfaste pour l’écosystème et les baleines.

   En effet, ils donnent à manger aux baleines afin de les attirer ce qui les rendent dépendantes de l’homme pour s’alimenter. En plus, tout contact avec les baleines est très nocif, notamment à cause de la crème solaire que l’on porte. (Même principe pour les tortues, il ne faut surtout pas les toucher)

   Enfin, c’est une espèce protégée et en voie de disparition, il est donc préférable de les protéger et les laisser vivre dans leur environnement naturel.

oslob

Bohol Island

   Bohol est un île des Philippines qui se situe à l’est de l’île de Cébu, accessible facilment en ferry depuis cette dernière.

  J’ai choisi de loger du côté de Anda, au sud-est de l’île. Un peu isolé et loin des principales attractions touristiques , Anda offre de magnifique plages et de nombreuses caves à visiter. Les plages de ce côté de l’île m’ont vraiment émerveillé ! Je n’ai jamais vu autant de « vie marine » sur une plage, c’est incroyable. J’ai même dégusté des oursins à peine pêché par les locaux avant le couché du soleil.

  Sur l’île de Bohol, il faut faire un passage obligé par « chocolate hills », un joli panorama sur de nombreuse collines,un endroit très touristique.

   Parcourir l’île en scooter et se perdre dans de nombreux endroits locaux est également très intéressant.

Negros Island

   4 ième plus grande île des Philippines, Negros Island est située à l’ouest de l’île de Cébu. C’est une île moins touristique où j’ai eu la chance de me rendre accompagné de locaux. Au milieu de l’île se trouve un volcan, nommé « Kanlaon ».

   J’ai  visité San Carlos city qui est le point d’entrée lorsqu’on prend le ferry de l’île de Cébu. De San Carlos, nous sommes allé directement à Bacolod, la ville la plus importante de l’île. Non loin de Bacolod se trouve « Mambukal hot sping resort » un énorme complexe en pleine forêt tropicale et les prix sont très abordables. On peut profiter d’une multitudes de hot pools, des cascades et à la tombée de la nuit observer les chauves souris.

   Ensuite, nous sommes partis direction « Lakawan Island Resort », qui est une toute petite île (possibilité de faire le tour à pied) où un complexe hôtelier s’est installé. Expérience magique que j’ai vécu ici c’est d’observer le plancton luminescent la nuit sur le bord de plage, un phénomène rare que j’avais jamais vu auparavant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s