Mexique

  

México City

J’ai passé un mois et demi dans la capitale de México city et c’était un magnifique séjour !

   Grâce à Nacho, directeur de l’association Factor-H, j’ai eu l’opportunité de rencontrer de nombreuses personnes qui travaillent sur la maladie de Huntington. D’ailleurs, j’ai eu l’opportunité de rencontrer Nacho et ses amis qui étaient dans la capitale pour quelques jours et nous avons pu échanger sur mon projet.

   Chercheurs, généticiens, neurologues, j’ai été accueilli par toute la communauté qui travaille sur la maladie de Huntington.

   Ainsi j’ai pu visiter l’institut national de neurologie du Mexique avec David Dávila, généticien et son équipe.

   J’ai eu la chance également de rencontrer deux équipes de chercheurs dans la capitale. L’une se concentre sur la thérapie génique et dirigé par le docteur Santiago Villafaña et l’autre sur des travaux spécifiques dirigées par Francis Perez et Claudia González.

   L’Association Huntington du Mexique m’a également accueilli les bras ouverts et j’ai fait la rencontre de Donají Toledo, qui est la directrice. Donají m’a fait visiter son association et partager son travail, c’était très intéressant. Nous avons aussi organisé la journée internationale de la maladie de huntington.

   Mon projet de connecter le réseau huntingtonien d’Amérique latine avec l’Europe et Factor-H fonctionne, pour l’instant, très bien.  Désormais l’Association Huntington du Mexique collabore avec Factor-H et l’Association Internationale Huntington. Les équipes de chercheurs de la capitale partagent également leurs projets avec les différentes associations.

   Concernant la communication du projet, deux articles sont parus, l’un dans « Somos Hermanos » et l’autre « Vertigo Politico ». Dany Goler, un entrepreneur et youtubeur américain m’a rejoins ici afin de m’interviewer. J’ai aussi eu la chance d’être diffusé sur trois radios mexicaines (Adr Networks, W Radio, El Heraldo). Enfin, j’ai fait une interview sur une chaîne nationale mexicaine, Milenio TV.

J’ai beaucoup aimé la capitale, c’est une ville très cosmopolite et dynamique. Loin des clichés que l’on peut s’imaginer, c’est une ville développée et très grande. Je connaissais déjà mais c’est un plaisir de revenir. J’ai passé de nombreuses heures dans les musées dont regorgent Cdmx.

J’ai même eu la chance de faire un saut en parachute ! Une expérience que je voulais faire depuis des années mais ayant la phobie du vide, je n’ai jamais eu le courage.

Et puis, j’ai trouvé un centre de méditation Vipassana dans la Vallée de Bravo , proche de la capitale. Une retraite de 10 jours dans le silence total. Une expérience très enrichissante et unique. Je trouve que c’est parfait avant de commencer le voyage à vélo !

Départ du voyage à vélo

C’est officiel mon voyage à vélo a commencé !

J’ai quitté la capitale de Mexico, Mexico City, ce dimanche.

C’est avec le coeur lourd que je quitte cette ville car j’ai rencontré des personnes incroyables qui sont désormais de véritables amies.

Pour l’occasion, ils m’ont accompagnés jusqu’à ma première destination, Puebla, à 140km de la capitale. J’ai eu le droit à un évènement spécialement organisé pour moi, que d’émotions !

C’est dingue comme certaines personnes peuvent vous toucher. Depuis que je suis ici, j’ai la chance de faire de magnifiques rencontres et j’espère sincèrement que l’on se reverra prochainement.

Merci à tous les amies, je suis très ému et vous allez me donner la force dans mon périple. 😘

Puebla

   J’ai beaucoup aimé la ville de Puebla où j’ai passé quelques jours.

     L’architecture est unique et la ville regorge de magnifiques églises.

     J’ai visité la bibliothèque, les musées et goûté la cuisine « Poblana ».

     Ici, on mange du pollo con mole, des cemitas, des chilis en nogada avec de l’agua de horchata ou du cafe de olla.

    C’est une ville vraiment sympa et j’ai eu la chance d’assister à un concert de musique avec des danses locales (China poblana etc..)

     J’ai aussi la chance de rencontrer Kantphy Viañez qui est à risque de la maladie de Huntington.

     Merci Puebla, c’était agréable de te rendre visite !

Puebla – Oaxaca – Mazunte – Tuxtla

Après mon séjour à Puebla, je me suis dirigé vers la ville de Oaxaca. Je suis passé par différents villages, Guadalupe Allende, Acatlán, Huajuapan de León, Tierra Blanca et enfin Oaxaca.

J’ai fait de belles rencontres et notamment un monsieur âgé qui m’a invité un matin à déjeuner. J’ai également eu la chance de faire un bivouac en face d’une chaîne de montagnes, le paysage était fabuleux. La difficulté principale de cette étape était le dénivelé positif, ça grimpe énormément.

La ville de Oaxaca est réputé et j’ai tout de suite compris pourquoi. Une architecture typique, très colorée et une gastronomie unique. J’en ai profité pour visiter le Mont Alban, un site archéologique Aztec et également la route du Mezcal, alcool traditionnel mexicain.

Après ma visite de Oaxaca, j’ai repris la route et cette fois en direction de la côte Pacifique afin de rejoindre Mazunte. Les plages sont réputées pour être authentique et moins touristique.

Mais avant de rejoindre la mer, j’ai dû encore grimper jusque San José del Pacifico. Un village en pleine montagne réputé pour les champignons hallucinogènes et les cérémonies « Temazcal ».

C’est un vrai challenge de rejoindre ce village car énormément de dénivelé mais ça vaut le coup, le paysage est à couper le souffle !

Après avoir tant grimpé, c’est maintenant venu le moment de redescendre jusqu’au niveau de la mer afin de rejoindre Puerto Ángel , Mazunte et Zipolite. 3000m de dénivelé négatif, c’était vraiment fun de descendre pendant des heures heureusement que j’ai des bons freins.

Les plages de la côte sont magnifiques et notamment celle de Mazunte. Zipolite est réputée pour sa plage nudiste et ses spots de surf. Le climat a complètement changé, je suis maintenant dans une zone tropicale, il fait très chaud et il y a beaucoup d’humidité.

Après la farniente sur la plage, il est temps de repartir, je me dirige vers la ville de Tuxtla dans le Chiapas, dernier état avant le Guatemala.

Cette partie du voyage fût une vraie aventure, j’ai beaucoup souffert. En effet en plus du dénivelé positif (je suis parti du niveau de la mer pour retourner en altitude), les températures ont atteints les 45 degré. C’était très difficile même la nuit j’avais encore très chaud et je pouvais à peine me reposer.

Histoire de rajouter un peu d’aventure, je suis passé par la zone la plus venteuse du Mexique, « La Ventosa ». Les locaux m’ont prévenus, c’est dangereux et même les voitures se retournent sous la force du vent. J’ai donc attendu sagement mon tour afin de partir dans les meilleurs conditions et rejoindre Tuxtla plus sereinement. À Tuxtla, je fais la rencontre de « Jannetha » et son papa dont l’épouse est décédé il y a quelques années de la maladie de huntington. Nous passons la journée ensemble et échangeons sur nos histoires communes.

Distance de Mexico city à Tuxtla : 1262km et 11 908m élévation positive.

Pour finir mon voyage au Mexique en beauté, je suis invité à fêter Noël et nouvel An avec la famille de Marian que j’ai rencontré à Mexico City. J’ai donc déposé mon vélo à Tuxtla et pris un bus pour les rejoindre.

Des gens formidables qui m’ont accueillis chaleureusement, ça m’a particulièrement touché. J’ai joué au jeu de la « Piñata » , découvert les traditions locales de Noël, bu du « Poñche »(un jus de fruits chaud), participer à la fête foraine, célébrer le jour des rois mages (Rosca de Reyes, équivalent de la galette des rois).

Après les fêtes, ils m’ont même invités à passer une semaine de vacances avec eux. Nous avons étaient sur les plages de Michoacán, un vrai paradis !

Ici c’est très authentique et local, tout ce que j’aime ! Et en plus partager ça avec des gens adorables, c’était une très belle expérience.

Nous avons même visité une plage où les tortues viennent pondre leurs œufs à la tombée de la nuit.
C’est un spectacle unique, des centaines de tortues et bébés tortues se retrouvent sur la plage. Il faut faire attention où on marche tellement elles sont nombreuses.
Le matin, au levé du soleil, j’ai même eu la chance de nager avec les tortues.

J’ai passé une superbe semaine avec des gens incroyables qui m’ont donnés la force nécessaire pour continuer mon voyage. Je ne pouvais pas mieux commencer l’année.

Un énorme merci à tous ! Cette semaine, je me prépare à quitter le Mexique pour rejoindre le Guatemala. Je suis triste de partir d’ici car j’ai créé des liens avec de nombreuses personnes.

J’espère que l’on aura la chance de se revoir et partager de nouvelles expériences ensemble. Merci à tous et prenez soin de vous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s